Passionné des animaux depuis tout petit, j’ai toujours su que je travaillerai avec eux un jour.

N’ayant finalement pas intégré la prépa véto en sortant du bac, j’ai préféré me tourner vers l’Ostéopathie animale. Aucun regret, bien au contraire, puisque aujourd’hui j’ai la chance de faire partie des gens qui ont pour métier leur passion!

J’exerce depuis 2011 aux Antilles et depuis 2013 en Rhône Alpes en tant qu’indépendant.

J’ai entre deux été salarié dans un centre de rééducation fonctionnelle équine pendant 2 ans, travaillant en collaboration avec un vétérinaire équin. Ceci m’a donc apporté une connaissance approfondie des pathologies du cheval et de leur prise en charge.

Actuellement, je suis des chevaux de toutes disciplines mais également des chiens de sport ou de compagnie, des chats et occasionnellement des bovins et beaucoup plus rarement des NAC.

J’organise également des tournées régulières aux Caraïbes, principalement en GuadeloupeMartinique et Saint Martin au mois de Janvier, Mai et Septembre chaque année. Ceci afin de garantir un suivi tout les 4 mois pour les animaux qui en ont besoin.

Le voyage est une seconde passion que j’aime pouvoir conjuguer avec la première.


Chaque année, je reverse une partie de mon chiffre d’affaire à des associations humanitaire et de protection animale. (Notamment La Croix rouge qui vient en aide aux victimes des séismes ou cyclones aux Antilles, ou l’APAGI qui accueillent et placent les chiens abandonnés dans l’agglomération grenobloise). 

Je suis diplômé D.O.A. du NIAO (National Institute of Animal Osteopathy) en Normandie. J’utilise de moins en moins les techniques dites structurelles (le « cracking » qui a fait notre réputation) mais plutôt d’autres plus douces et souvent plus efficaces, les techniques viscérales, cranio-sacrées et surtout tissulaires, pour lesquelles je suis formateur au sein du CNESOA (Centre National d’Etudes Supérieurs en Ostéopathie Animale) à Clermont-ferrand. 

J’enseigne aussi l’Ostéopathie animale, en Espagne à Madrid et à Barcelone, à des vétérinaires et kinésithérapeutes formés en rééducation animale. Le but étant de faire connaître et développer la pratique de l’Ostéopathie animale qui là-bas, n’en est qu’à ses débuts!

Je continu de me former régulièrement pour approfondir mes connaissances et évoluer, séance après séance, tout en donnant le meilleur de moi même. 

Mon expérience, précédée de mes 6 années d’études, m’assurent une intégration quasi certaine sur la liste officielle des professionnels non veterinaires autorisés à pratiquer l’Ostéopathie animale, qui sera tenu par le CNOV (Conseil National de l’Ordre des Vétérinaires). Afin de figurer sur cette liste nous avons jusqu’à décembre 2019 pour reussir un examen d’aptitude pour lequel je suis d’ores et déjà inscrit et attends la date de passage. Trop de praticiens mal formés ont fait du tord à la profession, il est effectivement nécessaire de faire le tri.

Nous ne sommes effectivement plus dans le flou juridique depuis le 22 juillet 2011 et il nous est aujourd’hui possible de pratiquer l’Ostéopathie en tant que non vétérinaire ; ceci grâce aux actions de l’OAE (association des Ostéopathes Animaliers Européens) dont je suis membre depuis la création, survenue en réaction à l’ordonnance du 20 janvier 2011 qui tentait de réserver l’exercice de l’Ostéopathie aux seuls vétérinaires. Six années plus tard, après de longues négociations, les décrets d’application sont enfin sortis pour réglementer la profession. Même si notre dépendance à l’ordre des vétérinaires n’est pas tellement ce que nous aurions souhaité, c’est déjà une avancée.

Je soutiens également la FédéOA (Fédération des praticiens en Ostéopathie Animale) qui réunie 3 associations représentant les ostéos humains d’une part (ROF), les vétérinaires ostéopathes (OsteoVet-France) et les ostéopathes animaliers exclusifs (OAE). C’est ensemble et non pas contre tous que nous réussiront à construire l’Ostéopathie animale de demain. La FédéOA propose une Charte, à laquelle j’ai immédiatement adhéré, pour garantir la qualité de l’Ostéopathie pratiquée en consultation.

En attendant le tri qui se fera dans les mois à venir, choisissez bien votre ostéo !

Ecoutez le bouche à oreille qui reste la meilleure façon de trouver un bon praticien

… Alors, avez vous entendu parler de moi? ^^