Traitement

          Allopathique

Je ne m’attarderai pas trop sur les traitements vétérinaires, votre véto vous en parlera sûrement mieux que moi !
Mais pour résumer, ils appliquent en général d’abord un protocole de traitement anti inflammatoire longue durée, efficace dans certains cas mais accompagné des effets secondaires que vous connaissez.
Si la réponse aux traitements n’est pas satisfaisante, ils proposent ensuite différents types de chirurgie, avec plus ou moins de succès sur le long terme, une rééducation lourde et des frais assez conséquents!
Il est donc intéressants de considérer la complémentarité de l’Ostéopathie pour ce genre de cas, qui aide toujours, à diminuer (voir même supprimer) la dose et la fréquence des anti- inflammatoires.

         Ostéopathique

En quoi l’Ostéopathie va aider un chien dysplasique?

On pourrait effectivement se poser la question puisque de toute évidence, il s’agit d’une pathologie chronique et irréversible, et nous n’allons évidemment pas refaire du cartilage avec nos mains de charlatans!!! ^^

Mais!!! Il y a un intérêt! En effet, le chien en compensant sa douleur de hanche, change sa posture et sa biomécanique. C’est pourquoi on retrouve souvent des blocages au niveau du bassin, des lombaires et du garrot.
En levant ces blocages, l’ostéopathe permet une meilleure innervation et vascularisation de l’arrière train, ralentissant le processus de dégénérescence et favorisant le développement musculaire, essentiel pour maintenir la hanche.
Le nouvel équilibre général proposé par l’ostéopathe va également lui restaurer ses possibilités de compensation afin de gérer au mieux sa pathologie.
L’Ostéopathe va également effectuer un travail de kinésithérapie, qu’il faudra répéter dans les premiers mois. Il s’agira de décoaptation douce de l’articulation afin de supprimer temporairement le contact entre la tête fémorale et la cavité lui correspondant dans le but de refaire circuler le liquide synovial, améliorant ainsi sa qualité afin de nourrir le cartilage. De légers mouvements de circumduction seront ensuite bénéfiques, toujours dans l’intention de redonner de la mobilité à l’articulation et de détendre les muscles qui l’entourent.
L’Ostéopathie peut être associée à l’hydrothérapie afin de développer et maintenir une bonne musculature qui tiendra la hanche, limitant ainsi l’évolution et la douleur. Suite à un traitement ostéopathique, rien de mieux que la natation en guise de rééducation!

Ainsi, faire suivre votre chien dysplasique en Ostéopathie, permettra au moins de lui apporter du confort pour pouvoir gérer au mieux sa pathologie, et dans le meilleur des cas de faire disparaitre la boiterie et les médicaments. (voir le facteur mobilité dans la rubrique « Origine de la maladie »)